Aide à la personne et à son cadre de vie

Parce qu’elles n’ont pas ou plus la capacité de faire seules, l’ADMR accompagne les personnes en situation de handicap dans une éthique de bientraitance :

  •  dans les actes essentiels : lever, coucher, prise des repas, aide à l'habillage, aide à la toilette, ...
  • pour un accompagnement à la vie sociale : courses, rendez-vous, sorties, ...
  • dans les actes de la vie quotidienne : ménage, entretien du linge, préparation des repas, ...

L'accompagnement de l'ADMR se fait dans le respect de la pudeur, des habitudes d'hygiène et de l'état de santé de la personne. Selon l'autonomie de la personne et le niveau de technicité des soins, les prestations peuvent être assurées par des aides à domicile ou des aides soignantes.

Aide à domicile déduction fiscale

Tarifs

Avec l'ADMR, il n'y a pas un nombre d'heures minimal ni de droits d'entrée. Le devis est gratuit.

Le tarif horaire (avant réduction d'impôt et prise en charge) est de 20,95 euros.
Aide possible : La PCDH (prestation de compensation départementale du handicap) peut prendre en charge les surcoûts liés au handicap des adultes et des enfants dans leur vie quotidienne.
La demande est à déposer auprès de la MDPH qui évalue les difficultés rencontrées par la personne en terme de mobilité (se tenir debout, marcher ...), entretien personnel (toilette), communication (parler, entendre) et relations avec autrui (orientation, sécurité, comportement).
La MDPH définit un plan d'aide (volume horaire d'aide à domicile) entièrement financé par le conseil départemental.

L’aide à la toilette réalisée par les aides-soignants se fait sur prescription médicale, dans le cadre d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD). Elle est financée en totalité par l’assurance maladie.